L’apprentissage de la plomberie, une affaire de famille…

C’est dans le 13ème arrondissement de Paris, rue Campo-Formio que l’entreprise de plomberie F & V s’attèle à la rénovation complète d’un appartement de 100 mètres carrés. Thiago Fernandes, apprenti depuis le mois de Septembre 2021, a très vite été attiré par les métiers manuels. Après une première approche en fin de 3ème dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie, il décide de s’orienter vers la plomberie, soutenu par son père, gérant d’une entreprise de plomberie depuis plus de 20 ans. 

Il est 8h00 du matin dans le quartier Salpetrière lorsque Henrique Fernandes accompagné de son fils Thiago arrivent sur les lieux du chantier. Après l’habituel café matinal, les deux hommes vêtus de leur bleu de travail et de leur chaussure de sécurité sont enfin prêts à entamer la journée. Première tâche du jour pour Thiago : couper des vieux tuyaux de cuivre. Le jeune apprenti se dirige alors vers la disqueuse et adapte les disques de l’outil à la dimension exacte des tuyaux afin d’optimiser l’efficacité de la coupe. 

La disqueuse n’a plus de secret pour lui, il connaît désormais le nom de tous les outils et leur utilisation qui s’avère parfois délicate : « C’est grâce à F & V que j’ai acquis une connaissance aussi large » et rajoute : « l’école n’est pas aussi formatrice que le terrain ».

Thiago chargé de la découpe de vieux tuyaux de cuivre / Crédit photo: Emma Gaspar Vicente

Cela fait huit mois que Thiago est apprenti dans l’entreprise familiale qui se charge de le former avec une bienveillance particulière. En parallèle, le jeune apprenti est en CAP- alternance au centre de formation BTP CFA de Brétigny-sur-Orge. Sa formation se partage entre 3 semaines de travail rémunéré à hauteur de 50% du smic dans l’entreprise formatrice et 1 semaine de cours au CFA. Le centre de formation dispense des cours de Français, Anglais, physique et éducation physique et sportive mais également des travaux pratiques auxquels Thiago se félicite d’être l’un des « plus forts de sa classe ». La formation académique, même si elle reste indispensable, n’est pas comparable à la formation sur le terrain.

Thiago souligne « l’expérience acquise sur le terrain me permet d’avoir une certaine compétence » et ajoute « je suis chanceux par rapport à d’autres de mes camarades où il n’y a pas la même implication de la part de leurs formateurs terrains ». Il faut dire que son père veille à inculquer à son fils : « non seulement un métier mais aussi le goût du travail ». Parfois, l’école et les formateurs terrains n’adoptent pas la même vision mais pour Thiago « seuls les conseils des professionnels restent à prendre en considération, ce sont eux qui sont en première ligne et qui doivent gérer un chantier de A à Z ». 

Crédit photos et vidéos: Emma Gaspar Vicente

Le BTP, un secteur stéréotypé : « Mes professeurs m’ont dit qu’il fallait que je continue mes études ». 

La formation aux métiers du bâtiment a, encore aujourd’hui, mauvaise presse ce qui rend difficile le recrutement dans le secteur. En effet, peu de jeunes sont encouragés dans cette voie, l’image du «mauvais élève » est encore présente dans les esprits avec une dévalorisation de ces formations. Thiago, comme la plupart de ses camarades de classe, ne s’est pas senti soutenu par ses professeurs lorsqu’en fin de 3ème il décida de s’orienter directement vers une formation professionnelle : « mes professeurs m’ont dit qu’il fallait que je continue mes études mais c’est exactement ce que je compte faire. Le diplôme final le prouve ! ». Ce diplôme décerné par le CFA n’est pas l’unique raison du choix de Thiago. Le BTP est un secteur rempli d’opportunités, « le BTP c’est l’assurance d’avoir un travail avec une belle carrière et un bon salaire » explique Miguel, le co-gérant de l’entreprise F & V. Ces avantages ont bien sûr pesé sur le choix de Thiago mais l’apprenti a un objectif précis : « J’aimerais reproduire le parcours professionnel de mon père et Miguel dans l’entreprenariat dès que je serai plombier autonome».  

Miguel, le co-gérant de F&V et Thiago / Crédit photo: Emma Gaspar Vicente

E.G.V

Be the first to comment on "L’apprentissage de la plomberie, une affaire de famille…"

Leave a comment