Eddy de Pretto, le kid des Victoires

Pas encore d’album, mais déjà une nomination dans la catégorie « Révélation scène de l’année » aux Victoires de la musique. Eddy de Pretto n’a finalement pas remporté le prix, gagné par Gaël Faye, mais il est incontestablement une étoile montante de la scène musicale française.

Bercé par des influences allant de Nougaro à Kanye West, le natif de Créteil emprunte aussi à Stromaë et Jacques Brel, dans l’articulation et la façon de cracher les mots. Un mélange surprenant issu de son enfance. À la maison, sa mère écoute de la chanson française. Au « quartier », ses amis écoutent Rohff et Booba.  Entre les deux, cet artiste inclassable a fait du « non-genre » sa marque de fabrique, qu’il aime brandir contre ceux qui voudraient le ranger dans une case.

Iconoclaste, le jeune artiste l’a toujours été. Ancien élève de l’Institut Supérieur des Arts de la Scène, il y a étudié le chant, la danse, le théâtre… En passant du hip-hop à la danse classique, de la comedia dell’arte au théâtre contemporain.

La musique, c’est aussi pour Eddy de Pretto un moyen de « questionner et déranger les gens », comme il le confiait au Monde, et de raconter son histoire personnelle. Ouvertement homosexuel même s’il affirmait aux Inrocks ne pas vouloir dire qu’il est « le premier pédé qui lie le rap et la chanson française », il questionne par exemple la notion de masculinité. Dans le clip de Kid (2017), il chante, le corps huilé dans une salle de sport : « Tu seras viril, mon kid // Je ne veux voir aucune once féminine (…) Mais moi mais moi, je joue avec les filles // Mais moi mais moi, je ne prône pas mon chibre. »

Si les textes sonnent forts et la voix importante, la mise en scène demeure, elle, très minimaliste. Dans ses clips, il est le seul protagoniste, les décors sont épurés. Sur scène, il est seul avec un batteur et son iPhone. Un choix bien réfléchi. À Franceinfo, il glissait : « Je voulais que ça soit simpliste, pour qu’on puisse comprendre le mot, que ça serve le propos. » 

Léa Boutin-Rivière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.