En fin de compte, nourrir Paris localement relève des choix des habitants, qui peuvent changer ou non leurs pratiques de consommation au quotidien. Cela rejoint la figure émergente du consomm’acteur, qui vote avec son porte-monnaie.

Si les capacités de production et les circuits courts étaient à même de fournir Paris, combien sauteraient le pas ? Dans les cantines du 5ème arrondissement, le mouvement est déjà en marche et certains candidats aux élections municipales de 2020 ont fait d’une restauration collective bio et locale leur promesse de campagne.
Nous avons demandé à des experts et plusieurs passants dans la rue ce qui incite à manger local, ou empêche encore de s’y mettre.

Tous consomm’acteurs des filières locales, une utopie?

Se nourrir localement : Qu’en pensent les parisien.ne.s ? [VIDEO]

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.