Corot expose ses modèles

L’exposition rétrospective Corot. Le peintre et ses modèles rend hommage à une facette peu connue de l’œuvre de Jean-Baptiste Corot (1796-1875). Inspiré directement des travaux d’Ingres, Corot s’émancipe des paysages qui l’ont rendu célèbre en y intégrant des figures en premier plan.

Plus personnelle, cette part méconnue de l’œuvre de Corot était gardée secrètement par le peintre. La modernité du portraitiste exposé repose sur l’attention particulière accordé aux visages, détaillés et expressifs. À travers ses portraits, Corot s’adonne à un plaisir intime, cathartique, plus qu’à un travail cohérent et suivi.

A lire aussi :  http://sortir.telerama.fr/evenements/expos/corot-et-la-figure,n4861755.php

L’exercice de style se décline dans les différentes salles de l’exposition avec, au cœur, La Femme à la perle dont la ressemblance avec la Joconde est frappante. L’exposition sera pour tous l’occasion d’une entrée dans le journal intime pictural d’un peintre qui dévoile (enfin) ses talents de portraitiste.

La Femme à la Perle ©DR

Jusqu’au 8 juillet, Musée Marmottan Monet,
Paris 16e. Tél : 01 44 96 50 33.

– Clélia Bayard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *